Il était une fois une petite fille qui rêvait d’un joli mariage avec son prince charmant qui viendrait l’enlever sur son cheval blanc volant, tant qu’à faire… elle voyait une grande fête avec tous ses amis et sa jolie famille qui viendrait de partout et d’ailleurs ou encore de plus loin

Quelques années plus tard, le rêve devait devenir réalité, notre petite fille avait rencontré son prince très charmant, il voulait dire oui et elle était bien d’accord. Seulement voilà, notre petite fille qui maitrisait bien les additions, la trouvait plutôt salée pour son joli mariage…et la liste n’arrêtait pas de s’allonger et ses caisses n’étaient pas celles du royaume…..

  • Une belle robe de princesse avec tout plein de boutons partout
  • Des beaux anneaux précieux
  • Un beau lieu pour voir ses amis et faire une grande, très grande fête avec de la musique que l’on entendrait de loin…
  • Une jolie table avec des choses appétissantes dessus
  • Un voyage de noces

et tout ça et tout ça…. scrrrittchhhhhhhh fin du rêve !!

Alors il lui vint une idée… et si elle demandait aux fournisseurs de travailler en échange de publicité…? ah oui, c’est pas bête tiens. Normalement, je devrais le payer pour le service mais je ne le paierais pas, Je ferais juste de la publicité pour lui….. « Chéri, chéri j’ai une idée » et elle d’expliquer à notre prince toute son idée…
Lui: « oui chérie..? »
Mais au fur et à mesure son emballement s’essouffle et elle a comme des doutes… je la mets où la pub ? sur les faire part ? pas possible il y a déjà la pub de l’imprimeur. Bon, alors sur les nappes? non quand même, de toute façon on peut pas imprimer sur des nappes damassées et je ne veux pas de nappe en papier, c’est pas un pot de départ non plus. Ah oui, j’ai une idée de génie: je vais faire un blog, si, si, il y a des forums qui permettent de faire des blogs facilement et comme ça tous les invités verront les pubs

Lui: « heu chérie, rappelle toi quand on a cherché le blog de ta copine, on a mis 3 jours à le trouver tellement il était bien caché et ça m’étonnerait que ça intéresse beaucoup de monde.. »

Elle:  » Tous les invités? oui enfin les 47 familles, dont 38 déjà mariés, il en reste 9 pas mariés, ah oui c’est pas beaucoup…

Mais j’y pense, de toute façon, les prestataires ils se cachent pas pour travailler, et normalement les invités les voient, les apprécient. Ben oui, le traiteur .. .on mange; le DJ.. on écoute…; la salle… on est dedans; le photographe… on voit les photos. Même le curé on le voit…Alors à quoi ça sert que je leur fasse de la pub si de toute façon après tout le monde les connait. Il y a un truc qui va pas dans mon raisonnement.
Lui: « mais chéri, si ils travaillent bien, tu vas pas cacher leurs noms aux invités, non? donc la pub tu la fais de toute façon… »

ah si, si ils sont mauvais ils ont besoin de pub ou alors pas sur d’eux du tout… oui mais si il sont mauvais.. ils vont pas faire mon mariage quand même… houlala, qu’est ce que je suis en train de faire? et là, elle voit son rêve s’écrouler comme une pièce mal montée et posée au soleil..

Là son prince charmant la regarde bouche bée: elle parle toute seule depuis 10 mns et lui, il a les yeux écarquillés en se demandant si elle est pas un peu fatiguée, pourquoi vouloir abandonner son rêve de départ pour juste avoir un semblant ou un début de cauchemar, on va le faire qu’une fois quand même, j’ai pas envie de passer ma soirée à relire mes notes de réunion avec les prestas…

Là notre princesse se dit qu’elle se trompe de stratégie, ça c’est pas gagnant du tout… mais elle, elle veut le « rêve des rêves », que tout se passe bien, qu’elle flotte pendant 24 heures et encore après avec la musique dans les oreilles et les photos dans un joli livre qu’elle montrera a ses enfants… qui diront « .. waow, maman, t’étais canon.. je comprends papa…. trop bô la salle c’est super top (1) » vacheeeuuuu, une fontaine à chocolat » (certaines se reconnaitront, j’y étais)

Là, elle cogite à fond, revoit ses cours de marketing ou de stratégie commerciale à vitesse accélérée, d’ailleurs elle pensait pas que c’était possible de revoir 4 ans en 5 mns…Voilà ce qu’elle va faire, elle va leur donner envie de venir, les bons, oui, non pas les autres, on sait jamais, elle va les faire rêver, son mariage a elle ça sera le plus bô, que même eux ils voudraient y être invités… oui , mais comment elle va faire…

on reprend dans l’ordre:

La salle super chouette…
tiens je vais essayer un vendredi et puis plutôt que Juillet tout blindé, si on essayait en Septembre, à l’été indien, ou en octobre, c’est joli un mariage en octobre… de toute façon en plein cagnard c’est l’enfer et on est bien qu’à l’Eglise (ou au temple, ou à la synagogue, ou ailleurs et peu importe.. c’est selon)
La déco…, je vais m’y mettre et puis ça sera un début de rêve, qui va durer un an… ou si je demandais à des étudiantes copines de mes cousines de m’aider et le jour J elles viennent faire la fête, quand il y en a pour 137 il y en a pour 143 (si les comptes sont exactes) je vais fabriquer un faire part super , un modèle que pour moi. Un faire part avec un logo et des photos, tiens, hop !
Et si je montais une équipe de copines, qui seraient aussi mes demoiselles d’honneur, ça serait aussi un honneur pour moi de les avoir à mes cotés… ah, et puis les garçons n’ont qu’à faire pareil et puis on ferait des photos originales, tu sais chéri avec les garçons d’un coté, les filles de l’autre, enfin des trucs un peu fun quoi…
Et pour le photographe ? si on limitait la durée ça lui ferait moins de boulot, et puis de toute façon j’en veux moins mais que du bô… il va faire ce qu’il veut, il va prendre son temps, comme il veut et quand il veut, je vais pas lui mettre la pression, alors il va être heureux et forcément ça sera top. Parce que un photographe heureux, ça se voit il a l’œil qui brille et le clic alerte.
Mais.. Mais… si je faisais ça avec le traiteur, un qui veut se lâcher, qui en a marre des sempiternelles plats pseudo préparés et envoyés en volume… qui pourrait faire des trucs nouveaux, quitte à prendre des risques..

Tout d’un coup son visage s’éclaira, elle avait trouvé la clé… elle allait les faire rêver… du coup, elle aussi elle commença à se replonger dans son rêve mais qui allait devenir réalité… Elle lâcha le tableur pour prendre un bloc note et écrivit d’un coup toutes les idées qui venaient… le rêve allait durer un an et surement plus, beaucoup plus…

(1) je considère que dans 20 ans nos schtroumpfs feront toujours les mêmes genres de fautes de syntaxe ou de vocabulaire approximatif ou détourné que maintenant, autant vous y faire..

Leave A

Comment

7 Juil 2010
Jacques ! je m'y vois deja !! :)))
Répondre
7 Juil 2010
Très joliment écrit !
Répondre
    6 Août 2010
    Merci Claire, venant de toi ça fait plaisir..
    Répondre
7 Juil 2010
C'est bien écrit et c'est bien résumé ! Je partage totalement ton avis là-dessus ! Bravo ! ^^
Répondre
    6 Août 2010
    Merci Béatrice, on est beaucoup à être d'accord, mais finalement peu le dise.
    Répondre
[...] autres photographes. A ce titre je vous invite aussi à lire l’excellent article de mon ami Jacques Mateos sur ce sujet [...]
Répondre
9 Juil 2010
tu m'avais caché tes talents d'ecriture jacques (bon j'avais pas trop cherché non plus). j'ai adoré lire cet article, du coup je vais aller lire les autres !!
Répondre
    6 Août 2010
    Salut David, quand repasses tu à la métropole qu'on se voit?
    Répondre
20 Juil 2010
Le style très élégant sert encore mieux le message de fond. Très belle prose pleine de bon sens Jacques, subtilité et humour sont au rendez-vous !
Répondre
    28 Juil 2010
    Merci Franck de ton appréciation photo. à bientôt pour des aventures de photographe.
    Répondre
Moi personellement, je ne ferais pas les photos lors d'un mariage sponsorisé - je trouve que la rémunération du photographe doit être adéquante à son niveau. Le niveau artistique suppose l'appréciation, l'appréciation à un dû niveau, et pas au niveau de la publicité seulement par le couple sponsorisé.
Répondre