Prix des prestations de photos de mariage (à jour 2019)

Bien que tous les mariages soient uniques d’un point de vue humain et moments inattendus, la structure et le déroulement de la journée de la cérémonie principale implique une présence constante et prévisible. A la base je ne travaille pas à l’heure et donc dans le cas de mariage particulièrement court ou au contraire qui se déroule sur plusieurs jours je vous ferais une proposition complètement sur mesure.

  • Si vous pensez que vos souvenirs de mariage en images sont importants,
  • Si l’approche que j’ai expliquée vous plait , je serais ravi d’être votre photographe de mariage
  • Si mes photos de mariage vous parlent,
  • Si mon logo ne vous semble pas « trop original », le précédent l’était beaucoup plus,
  • Si vous ne souhaitez pas faire de photos de groupe sur les marches de la mairie….
  • Si vous estimez que payez plus de 2000 € pour des photos de mariage est concevable avec la valeurs de vos souvenirs,

Alors vous pouvez écrire, appeler et on parlera de votre mariage, des photos aussi mais pas seulement !

Les tarifs en question

Les tarifs ou le prix d’un photographe de mariage (pas cher, cher ou encore exhorbitant), voilà un sujet de discussion intéressant, quelquefois sujet de discorde.. en tout cas quand il n’y a pas de professionnel à proximité. Je veux dire de photographe de mariage professionnel de métier (c’est son job, son objectif est d’en vivre et pas juste de passer du temps, il a aussi une sorte de responsabilité vis a vis de ses clients)…je vais vous donner ma vision des choses plus loin mais quelque soit l’avis que l’on a, il y a des points importants à avoir en tête.

Dans « photographe de mariage professionnel », il y a 3 mots importants et c’est là que l’on va s’arrêter quelques instants…
Sinon vous pouvez aller directement en bas de la page pour voir les prix.

Le photographe, oui celui là !

Ce n’est pas celui qui fait juste que d’appuyer sur un bouton de déclenchement, on ne s’improvise pas photographe de mariage, merci à tout ceux et celles qui viennent me raconter leurs histoires désenchantées pendant les cocktails et qui me renforce… La photographie est artistique, oui c’est un art, on a tendance à l’oublier à l’heure du presse bouton Iphone orienté Instagram, avec forcément un peu de détournement de la réalité. Dans le cas du mariage, c’est de se focaliser sur les instants, les petites tranches de vie « importantes » de quelques secondes qui mises bout à bout vont refléter votre journée de mariage. Oui, ça s’anticipe, ça se pense, surtout quelques minutes à l’avance pour être placé, c’est pas de la chance…
C’est avoir un regard imaginatif pour mettre en exergue un moment particulier par un cadrage ou un axe de prise de vue peut être inhabituel mais qui met en valeur la scène ou le sujet.
Forcément il y a des partis pris, des façons de faire qui font qu’ un style se dégage, non? alors passez au photographe suivant.

Si en regardant les images vous ne voyez rien de particulier, si après avoir visionné les diaporamas du site de votre photographe présumé, il n’y a rien qui se dégage en terme de style (Noir et Blanc ou couleur, ou les deux, peu importe) alors fuyez.
Si vous dites « c’est sympa », alors passez au suivant, ça ne doit pas être seulement « sympa », ça ne suffit pas, on parle de votre mariage, pas de vos vacances à la mer, alors ça doit vous parler, faire bouger une petite corde en vous…

Je ne ne vous parle pas de diaporamas au hasard, celui ci consiste en une suite de photos sur un fond musical. L’ensemble n’est pas anodin car la suite de photo est d’au moins 60 à 80 images, on est loin de juste 10 photos pas trop fades, ou plus… il doit former un résumé de la journée, sans trou, ce qui implique que le photographe est capable de rester concentré toute une journée entière, soirée incluse, à capter les instants. A la fin, vous devez avoir l’impression d’y avoir été, d’avoir participé, ce la veut dire que le photographe doit avoir été à l’intérieur et pas travailler caché, ça veut dire proposer des points de vue: depuis le marié, des yeux de la mariée, depuis le regard du papa, des enfants (on se baisse svp), d’embrasser l’ensemble et la seconde d’après de s’attacher à un détail en particulier. Le regard de l’être humain est circulaire, les photos doivent vous le faire ressentir également.

On peut parler de livre au lieu du diaporama (j’ai personnellement arrêté les diaporamas) c’est la même idée d’histoire.

Prix des prestations de photos de mariage (à jour 2019) 1

Le Mariage et ses petites habitudes

Oui, un mariage a ses rites, ses coutumes (quelque soit la religion, ou pas d’ailleurs..) on se retrouve, on se fait des bisous, on se passe des anneaux, on fait tchin-tchin ou Zazdarovié (je vous laisse chercher la langue) mais aussi tout ce qu’il y a avant, après, entre… ce n’est pas juste quelques moments où on fait des photos; une pasteur, qui n’est pas de mes amies.., un jour me dit « vous savez, les moments importants c’est l’entrée, les anneaux, les registres, je vous demande de vous placer ici… » je lui rétorque alors « ah oui, et entre il se passe rien ?… », à son regard et au blanc qui a suivi j’ai senti qu’elle avait compris et elle m’a laissé faire.
Comme je le disais avant, varier les axes et les cadrages cela implique de se déplacer et plutôt beaucoup, mais discrètement, toujours. C’est là que l’anticipation entre en ligne de compte, prévoir ce qu’il va se passer, se replacer (comme au squash, on se replace au centre, vous riez surement mais on est pas loin de la vérité). Avec l’expérience, c’est automatique, on le fait sans s’en rendre compte.

Prix des prestations de photos de mariage (à jour 2019) 2

Professionnel
Je vais tout de suite dépassionner le débat, on va éviter de parler pro, semi pro, quart de pro, presque pro, ex pro ou futur pro.
Un professionnel:
-commence par vous connaitre
-comprend ce que vous souhaitez
-connait ses limites
-est capable de dire « je ne suis pas le photographe qu’il vous faut »
-vous vend (il ne donne pas, ne brade pas, ne fait pas les soldes en période préfectorale et fait ce qu’il sait faire (des fois ça ne recouvre pas 100 % de ce que vous souhaitez, mais il vous le dit)
-vous dit ce qu’il va faire et le fait
-anticipe les aléas

mais aussi:
-est capable de réagir dans des situations délicates: ah oui, l’église est vraiment, mais alors vraiment sombre (ou alors le prêtre/pasteur vous jette un regard chargé des flammes de l’enfer dès que vous bougez une oreille)
-il n’était pas prévu de photos de groupe (les mariés n’en veulent pas) mais la pression de l’instant et de la famille fait que « … va falloir y aller », il est déjà tard et le soleil baisse, baisse…
-être capable de dire non et proposer une autre solution ! (je ne ferais pas de photos devant cette mairie, c’est trop laid, on les fera tout à l’heure et ailleurs…c’est du vécu)
-vous donne des conseils
-à un savoir faire « pointu » qui lui vient de son expérience

Prix des prestations de photos de mariage (à jour 2019) 3

« Les tarifs, les tarifs!! »
Arrivé jusqu’ici (merci d’avoir fait l’effort) vous voyez déjà mieux à qui vous vous devriez avoir à faire… maintenant on va parler tarifs car c’est le sujet qui vous occupait au départ. C’est vrai que maintenant on laisse la part de rêve de coté, on remplace l’image de « la mariée qui court (au ralenti) sur la plage vers un soleil couchant sur lequel se détache la silhouette de son prince charmant avec une bouteille de champagne à la main et un fond de musique chabada ou rock (c’est selon votre tendance, chabada c’est « photo de couple » et rock c’est « Trash The Dress ») pour le regard bleu acier (ou déconfit, c’est encore selon..) de votre comptable lors du calcul de TVA pour le trimestre.

Car oui, déjà et c’est la réalité quotidienne, il faut bien soustraire nos 19,6 de TVA (sauf ds le cas des Autoentrepreneurs-Micro entreprise, mais c’est un autre sujet et là ça deviendrait vraiment soporifique). Pour définitivement quitter le glamour, ça vaut pour les futurs mariés comme pour les futurs confrères qui vont se lancer en AE… j’ajouterais:

-les frais de production du mariage (livres, tirages…)
-les amortissements des matériels photos (compter 40000 déclenchement rien que sur les mariages pour un boitier, c’est beaucoup…)
-l’informatique tous les 3 ans (ou moins), car on dépense beaucoup plus en « outils » avec le numérique que l’argentique (le contraire est un mythe)
-le stockage
-les formations (hé oui , on est toujours perfectible)
-la communication commerciale
-les frais de locaux
-les frais administratifs (matériel de démo à refaire régulièrement, comptable, déplacement….)

Bref et pour arrêter l’énumération… il ne reste qu’environ 30 à 40 % du prix de vente initial, vous pensez que pour une journée de travail c’est pas mal… oui , mais non !

Car une journée de jour J se traduit par (en fonction de la vitesse et des méthodes de chacun(e)):

-2 à 4 heures de sélection (il faut choisir parmi les 1500 – 2000 – 3000 ou plus photos prises)
-4 à 8 heures de traitement des photos, vous savez pour faire ses jolies couleurs, les belles teintes, ces cadrages originaux Carrément Filmesques 😉 …
-2 à 8 heures de mise en page de livre et ce beau diaporama associé
-2 à 4 heures de tâches administratives diverses et variées (rendez vous, coup de fil, suivi des fournisseurs en retard etc etc…)

Au final, on ajoutera de 10 à 24 heures en plus de ce jour J. Je vous vois faire le calcul…donc disons 2000 de base (pour faire rond), reste 600 que je divise par 4 (oui 4 jours au total) et ça fait.. 150 € par jour. Je vous entends faire le calcul suivant.. c’est de multiplier par le nombre de jour dans le mois. Ah oui, mais non ! car les mariages ce n’est pas toute l’année. Vous pouvez passer de 4 jours à 1 jour par mariage, si vous voulez, mais ça ne change pas grand chose au final.
Vous noterez que si ça va plus vite, c’est mieux… moins de traitement ? moins de jolie mise en page ? moins de sélection ? vous êtes sur que c’est ce que vous voulez, c’est mieux pour qui finalement ? surement pas pour vous quand vous allez regarder vos photos d’un air attristé en pensant « je voyais pas ça comme ça ».

Si vous êtes encore là, je pense que vous avez compris le sens de mon article:

-un paquet de jolies photos qui touchent au cœur (pas juste 2 photos de portraits bien posés) c’est de l’expérience avec pas mal de travail (avant pour avoir l’expérience et après pour « magnifier » l’image)
-la qualité c’est du temps
-le mariage est une spécialité qu’on doit aimer pour le faire « bien »
-le mariage c’est de l’inspiration

Maintenant à vous de faire votre choix de photographe, regardez ses reportages, parlez de son approche avec lui, alors.. vous vous y voyez ? ça vous parle ? ça vous émeut ?

Je vous propose de compléter votre réflexion par l’excellent article de mon confrère photographe de mariage, Bruno Mayor, basé en, Corse.

Un petit ajout humoristique qui vient de l’ISPWP à laquelle j’appartiens, voici un petit article sur l’oncle Bob, mais si, mais si, vous le connaissez, c’est sur…

on parlait de quoi déjà? du prix, ah oui le prix ! et si on parlait photo ?

Jacques Mateos, photographe de mariage

Séance couple, mairie et couple, reportage à la journée à partir de 8h

Engagement

Séance de 1h en semaine
Lieux à choisir en semble
Horaires en fonction des lieux
20 photos éditées à choisir dans une galerie en ligne

295 €

Mairie & Séance couple

Mairie et photos de famille (si désiré)
Séance couple, total de 2h30 en semaine
60 photos éditées à choisir dans une galerie en ligne

565 €

Reportage

Durée à partir de 8h
Commence quand vous le souhaitez
Inclus tous les événements dans les 8h
300 photos et+ à sélectionner dans une galerie en ligne

1 680 €
FERME MENU
Call Now ButtonAppellez moi !